Historique

Les GANECOUX regroupent bon nombre de membres issus de troupes déjà bien connues dans le monde des médiévistes.

Les ganecoux, Ganeonis Cultrarii

L’histoire d’un Nom.
Document1 Le mot GANECOUX serait la traduction en langage vernaculaire de Ganeonis Cultrarii soit les coutiliers (cultrarii) coureurs de tavernes (Ganeonis).

Ce nom reflète l’esprit de la compagnie, les couteliers était des hommes d’arme, les troisième dans la hiérarchie de la lance médiévale après le seigneur et/ou chevalier, et son écuyer. Ils avaient pour but d’égorger les chevaliers vaincus qui refusaient de se rendre contre rançon, ou la piétaille sans valeurs.

C’est à eux aussi que revenait la charge de mettre fin aux souffrances des blessés par le coup de miséricorde au coeur. Hommes durs et habitués aux combats, ils sont ceux que l’on craint. Quand au coté, coureur de taverne, il vous suffit de passer une soiré en notre compagnie pour découvrir les secrets de cette tradition de bon accueil qui fait notre réputation …

Notre but

Les GANECOUX se veulent d’évoquer le quotidien de nos lointains ancêtres, avec une prédilection pour le XIIème siècle, période des deuxième et troisième croisades.

Aujourd’hui, amoureux et passionnés de la petite histoire et de la vie en ces temps reculés, les Ganecoux présentent, également, à travers leurs costumes et leurs équipements, la vie de camp des croisés en terre sainte. Cette troupe compte parmi ses soldats, des ordres guerriers (templiers, hospitaliers, teutoniques) et des croisés, personnes qui avaient pris la croix pour le salut de leur âme.

Les ganecoux en 2006

ganecoux-2006

Anciens membres fondateurs

  • Tim, Le Grand Chambellan
  • Subotaï dit le Vaillant
  • Comte de Beaune, dit ursus crapulatus.

Anciens membres illustres

 

  • Frère Romuald,Teutonique, né Lothaire von Castel Roc
  • L’Ymagière,Petite fleur des steppes.
  • L’Archer fils ainé du Baron.